• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La pire technique

La pire technique - Diana Shuman

Samedi soir, je suis allée dans un bar où le groupe de musique d'un de mes amis jouait, histoire de les soutenir un peu. Ce ne sont pas des gens connus, et ils n'ont pas l'ambition de sortir un disque, mais c'est toujours agréable d'écouter des musiciens qu'on connaît.

Ceci dit, ce n'est pas d'eux que j'aimerais vous parler aujourd'hui, mais de la pire technique de drague qu'il ne m'ait jamais été donné de constater !

Tandis que je buvais tranquillement un verre de grenadine, eh oui, ça existe des gens qui boivent de la grenadine dans un bar ! Bref, alors que j'étais avec deux amies ayant accepté de m'accompagner, un homme s'avance vers nous, l'air relativement sûr de lui, bien qu'il dépasse de quelques années notre moyenne d'âge. Il nous sourit et s'adresse directement à moi par ces deux phrases :

" Salut, ça va ? J'ai une belle moto à vendre, ça t'intéresse ? "

On aurait pu croire hors contexte, qu'il ne cherchait qu'à vendre une moto volée, mais la suite nous révéla que non, il cherchait bel et bien à obtenir mes coordonnées, et d'ailleurs, il ne nous parla de sa moto que dans cette petite phrase, et nous raconta ensuite sa vie comme si elle pouvait nous passionner. Nous avons appris entre autres, qu'il travaillait dans le remplacement toiture saint-jérôme, et qu'il était célibataire depuis quelques années.

Bizarrement, et sans que je comprenne pourquoi, l'une de mes amies se révéla finalement intéressée par cet homme, si mauvais en communication. L'instinct maternel sans doute !

Après cet épisode, je suis allée chercher dans notre ami Google, s'il existait une liste des pires techniques de drague. À peine avais-je tapé « pires techniques » que le moteur de recherche compléta ma phrase avec « de drague », à croire que c'est un sujet passionnant beaucoup de gens !

Et vous, quelle est la pire technique de drague à laquelle vous ayez assisté ?

 

The author:

author

Femme, à la fois de tête et de cœur, qui aime discuter de tout et de rien, de l’exceptionnel et de l’ordinaire, du blanc et du noir et pourquoi pas de toutes les nuances entre les deux ! Voilà donc, c’est ce dont j’ai envie de vous livrer de moi.