• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Salon d’esthétique et publicité: un drôle de ménage

Salon d’esthétique et publicité: un drôle de ménage - Diana Shuman

Je viens tout juste de sortir de l’école d’esthétique, et j’ai un super bon travail dans un spa. C’est un magnifique SPA qui a pignon sur rue dans une artère cossue de ma ville. La façade est magnifique et l’aménagement paysager est incroyable.

Il en va de même pour l’intérieur du spa salon. Tout est réfléchi au quart de tour. C’est d’une beauté inouïe, digne des papiers glacés des grands magazines de décoration. Mais vous savez quoi, mise à part les régulières du quartier, nous n’avons personne ou presque. En fait, nous n’avons pas de nouvelle clientèle. Et notre clientèle vieillie, c’est triste un peu

Et je crois savoir d’où vient le problème.

Le hic, c’est que nous n’avons aucune présence digitale. La propriétaire, ma patronne, ne comprend rien à tout ça, et plutôt que de se faire aider, elle ferme systématiquement la porte. Nous ne sommes que deux jeunes femmes au sein de l’équipe et malgré nos conseils et réflexions sur la question, on nous ferme poliment la porte.

La publicite sur le web est dorénavant un incontournable. Et ce n’est parce que nous n’avons pas un magasin en ligne, qu’il ne faut pas activer quelques stratégies numériques pour se faire voir.

Ma patronne, par exemple, pourrait s’ouvrir tout simplement une petite page Web, mettant de l’avant les magnifiques photos de notre spa, de partager ses services, les commentaires des clientes satisfaites, et de relier cette page toute simple aux réseaux sociaux. Je pense notamment à Instagram pour le volet ultra léché et esthétique du salon, ainsi que sur Facebook pour partager les rabais, les histoires de nos clientes et j’en passe.

Et je ne parle que du minimum, car le projet pourrait prendre de l’ampleur et elle pourrait générer encore plus de “leads” comme on dit dans le milieu (vivement mes classes de marketing au cégep), et accroître rapidement et définitivement sa clientèle.

On se croise les doigts qu’elle changera d’idée ! D’ici-là, je profite pleinement de mon travail avec mes quelques clientes très heureuses de mes soins.

 

The author:

author

Femme, à la fois de tête et de cœur, qui aime discuter de tout et de rien, de l’exceptionnel et de l’ordinaire, du blanc et du noir et pourquoi pas de toutes les nuances entre les deux ! Voilà donc, c’est ce dont j’ai envie de vous livrer de moi.